Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/03/2010

Le mer démesurée : Maupassant et la French Riviera

P1040009.JPG
P1040008.JPG
Dans les années 1880-1890, Maupassant découvre le massif de l'Estérel, Cannes, le cap d'Antibes.
Le succès de Bel Ami lui permet d'acheter un yacht de onze mètres et de naviguer sur la côte encore sauvage.
"A droite, l'Estérel aux sommets pointus, étrangement découpés ; puis la mer démesurée, s'allongeant jusqu'aux côtes lointaines de l'Italie, avec ses caps nombreux et, en face de Cannes, les îles de Lérins, vertes et plates, qui semblent flotter..."
P1040015.JPG
la Théoule-sur-mer. En rade d'Agay, il écrit : "De toute la côte du Midi, c'est ce coin que j'aime le plus. Je l'aime comme si j'y étais né, comme si j'y avais grandi, parce qu'il est sauvage et coloré, que le parisien, l'anglais, l'américain, l'homme du monde et le rastaquouère ne l'ont pas encore empoisonné."
P1040011.JPG
 
P1040026.JPG
P1040027.JPG
La baie de Cannes by night. Les palaces, le clinquant, la fourrure, les sacs, les chaussures, les salons de thé chics...
A quai, Maupassant retrouve les pesanteurs de la terre : "Depuis Cannes, où l'on pose, jusqu'à Monaco, où l'on joue, on ne vient guère dans ce pays que pour faire des embarras ou tripoter de l'argent, pour étaler, sous le ciel délicieux, dans ce jardin de roses et d'orangers, toutes les basses vanités, les sottes prétentions, les viles convoitises, et bien montrer l'esprit humain tel qu'il est, rampant, ignorant, arrogant et cupide."
P1040035.JPG
P1040046.JPG
P1040048.JPG
P1040040.JPG
P1040039.JPG

Les commentaires sont fermés.