Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/06/2010

Vert paradis (IX) : le souffle invisible du printemps

P1050098.JPG
P1050101.JPG
 
Rendez-moi les lauriers, et aussi les ormeaux : rendez-moi l'ombre verte du matin, rendez-moi l'eau humble qui riait dans l'ombre tamisée de soleil.
Rendez-moi le silence de la terre.  Et le souffle invisible du printemps.
L'églantier, avant qu'il ne se cache derrière ses épines. Quand il se perd dans les buissons d'avril.
Rendez-moi le silence des oiseaux et l'attente patiente du serpent. Et encore l'eau perdue dans ses miroirs, où venaient se recueillir les abeilles.
Pour le jardin secret, pour le jardin sacré, nichée muette au fil des heures. Et le miroir de cendre des pierres.
Rendez-moi les cerises du bonheur, la soif que j'avais de toute lumière
et la pureté de mon regard
avec l'innocence du coeur.
 
 
Max Rouquette, Poèmes en prose, Fédérop, 2008.

Commentaires

Merci pour ces quelques cerises de bonheur...

Écrit par : ulysse | 28/06/2010

Il est superbe ce poème de Max, lui qui sait si bien nous parler du monde béni de l'enfance (enfin pas pour tout le monde!). A la lecture de ce poème on éprouve la pureté de son âme d'enfant...el duende

Écrit par : el duende | 30/06/2010

Les commentaires sont fermés.