Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/11/2010

Les mots ont la parole

 

Ils l'ont eu, hier, à la médiathèque de Castelnau avec la lecture de Thierry Duculty

Un plaisir d'entendre les mots dits, et bien dits, et les rires de bon coeur à partir de son propre texte

Le plaisir du partage et du faire, qui va se renouveler très bientôt sous l'oeil bienveillant de Lilian Bathelot

 

index (2).jpg
 
Extrait de la nouvelle "Dancing", in "Plumes d'elles" :
"Elle a ça dans le sang, la danse, Ginette. Le bastringue dans la peau. A la va que je te valse, elle tourne, elle virevolte. Depuis toute petite quand son père l'emmenait dans les fêtes de village, l'été. Elle respire à trois temps, elle brille, des yeux, de la jupe, des ongles. Un vrai papillon."

 

26/11/2010

Le premier pas



1073148991_756d2e6798.jpg
dans le sable, sur le nouveau monde



 


24/11/2010

Quatre cent ans

 

L'amour survit aux revers de nos armes
Linceul d'amour à minuit se découd
Les diamants naissent au fond des larmes

...
Elle avait peur que la nuit fût trop claire
Elle avait peur que le vin fût grisant
Elle avait peur surtout de lui déplaire

Sur la colline où fuyaient les faisans

...
Il est des fleurs que l'on appelle pensées
J'en ai cueilli qui poussaient dans mes songes
J'en ai pour toi des couronnes tressées

...
Ils sont entrés dans la chapelle peinte
...
Quatre cents ans et je reviens leur dire
Rien n'est changé ni nos coeurs ne le sont
...
Rien ne finit jamais par des chansons

Louis Aragon

23/11/2010

Les textes de "Plumes d'elles"mis en voix

 

Vendredi 26 novembre, à 18 h

Thierry Duculty, comédien, viendra dire et jouer, à la médiathèque Aîmé Césaire de Castelnau-Le-Lez

les textes tricotés dans l'atelier d'écriture "Couleur femme", de Lilian Bathelot

au printemps dernier

plumedelles.gif

20/11/2010

L'heure bleue

P1070354.JPG
P1070355.JPG
P1070357.JPG
P1070360.JPG
P1070364.JPG
...tout en rouge !!
Douceurs sucrées. Au programme ; Thé des écrivains et moelleux au chocolat et épices. Un régal !
(petite précision : le thé doit être infusé mais pas trop, et le chocolat, pas trop "estouffadou" !!)
Rien de mieux pour une journée pluvieuse
un peu de douceur dans ce monde de brutes !!

18/11/2010

Quoi ?

Ataalam el arabiya, el Hamdoulillah !!

17/11/2010

La "Longue Vie" de Béatrix Beck

 

Béatrix Beck, parfaitement irrévérencieuse, un auteur(e) à découvrir ou redécouvrir :

 

" Au moment de la retraite, on nous la souhaite par imprimé officiel longue et heureuse mais tous les médias rebattent nos esgourdes ensablées de la charge écrasante que nous sommes pour notre patrie et d'ailleurs, en l'an 2000, retraites, des nèfles. Verra-t-on de croulants demandeurs d'emploi ? Peser sur nos enfants ? Il serait donc de la plus élémentaire délicatesse de clamser, plier bagage  - expression stupide puisqu'il s'agit justement d'un voyage (?) sans bagage - passer l'arme à gauche, avaler notre extrait de naissance, manger les pissenlits par la racine (il n'y a guère de pissenlits dans les cimetières bien tenus et on enterre dans les prés). Trompettes des morts : nous sommes censés embouchés ces champignons. Les cueillir nous arracherait ainsi de la bouche - enfin, des dents - notre instrument de musique. äix, mes frères : pas plus que dans les herbages, il n'est habituel d'ensevelir dans les forêts.

Aller ad patres (cette réunion posthume ne me tente pas ), rendre le dernier soupir, ou l'âme, au choix. Les gens accrochent des mots aux choses comme on enguirlande un sapin déraciné. Du doigté s'impose parmi tant de presque anonymes. Le décès est petit-bourgeois, la mort littéraire et tragique.

Assurance décès intitulée "Longue Vie". Faux jetons. Si nous nous incrustions, vous feriez faillite. En voiture, "pour notre confort", on nous installe à côté du conducteur, la place justement dite du "mort". Parfait.

"Ont la douleur de vous faire part". Si nous faire part vous est douloureux, ne nous faites pas part, masos".

 

Extrait de "Moi ou autres", nouvelles, Grasset, 1994.

quelques éléments de bio (ici). A obtenu notamment, en 1952, le prix Goncourt pour "Léon Morin prêtre".

15/11/2010

Le phare du môle

P1070340.JPG
 
Sète, le phare posé au bout du môle
le môle, un lieu de promenade et de rencontre des amoureux
 
P1070343.JPG
 
"Son oeil mobile mêle aux éclairs de périls
L'eau riante et la danse infidèle des vagues"
Paul Valéry
 
P1070344.JPG
P1070346.JPG
 

13/11/2010

Sous le vent

Petite balade en trimaran bien sympathique, malgré mon pied marin hésitant

au départ de Sète, temps clément, enfin, au début

est-on assez "amariné" ?

 

P1070299.JPG
P1070301.JPG

Mettre les voiles, évidemment

 

P1070303.JPG
P1070308.JPG

la grande bleue

ça va pas durer

P1070311.JPG

allez, on rentre

dans la cabine, un tambour de machine à laver

P1070312.JPG
P1070320.JPG
P1070327.JPG

le soleil est revenu. Trop tard !

P1070331.JPG

11/11/2010

En chemin...

P1070275.JPG
P1070276.JPG
P1070286.JPG
P1070288.JPG