Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2011

Sous le regard retable d'Arrabal

 

Comme le surnomme Lucien Clergue, en raison de ses lunettes ouvertes ou fermées,

selon son humeur, ses émotions,

son envie d'apparaître ou de disparaître.

Merci Hélène pour cette déambulation et cette soirée exceptionnelle

de mots, de poésie et de folie !

P1090283.JPG

P1090284.JPG

P1090286.JPG

P1090287.JPG

P1090292.JPG

Lodève, juillet 2011


"Tu accordais questions et réponses

Tu transformais l'éternité et ses instants.

Tu rêvais sans chimère ni utopie."

Fernando Arrabal

07:30 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mots, poésie, lodève

Les commentaires sont fermés.