Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2012

De l'autre côté de la terre

 

La côte est loin. La côte se déshabille lentement. Les hommes sont de quart et de travers. Par le hublot, ils regardent le monde qui s'éloigne. Les mots n'ont plus de prise. Les mots s'éloignent aussi. Ceux de leurs femmes, loin, de l'autre coté de la terre. La terre s'éloigne. Les marées.

Les cordes sont distendues, les cordes ne tiennent plus, rongées par le sel, les coraux, la nuit, qui grimpent sur les fils, les morceaux de paille sèche.

Sauter par le hublot. Passer une jambe, un pied. Sauter par-dessus bord, peut-être. A cale sèche, à forêt défendue. Le bateau s'en va, la nuit. Le phare passe, une fois sur deux. L'étang approche. L'étang.

Les hommes attendent.

 

P1100267.JPG

Rio Tagus, Sète - Mars 2012

texte et photo © SN 2012

08:00 Publié dans Dans le bleu | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bleu, sète, bateau, mer

Commentaires

Et l'on s'approche du ciel.

Il manque un "s" à la côte qui se deshabille.

Une nouvelle fois, même à paraître un peu louche : j'aime beaucoup.
Le bleu sans doute, mêlé à la rouille, aux sensations contradictoire de la pensée qui expérimente l'idée d'un voyage et le goût l'attente, les ôdeurs de port, .... mon imaginaire fuit l'ici pour aller fureter vers l'enfance, vers Marseille.... C'est pour tout cela que je peux dire que tes derniers textes là sont très bon.

Écrit par : Hélène O | 29/03/2012

Les commentaires sont fermés.