Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/02/2014

Nos rêves sont les maisons que l'on fabrique

 

 

 

L'hiver est un farceur

Il vient à la tombée du jour

quand les insectes font encore leur ronde

Il arrache leurs ailes

les broie

d'un coup de gel.

Les mots se cachent

dans les croissants du matin

et le beurre de la confiture.

Il faut les étaler.

Nos rêves sont les maisons

que l'on fabrique

pour abriter le vent.

J'écris sur une feuille

trempée de pluie

Je me noie

dans le monde.

Il y a le jour

et la nuit

Et puis il y a ce qui vient, là

quand je m'absente

Une lumière diffuse

Un trait à peine éclos

de nos corps endormis.

Les nuages sont plus clairs

déjà

et le jour plus obscur

Les mots sont à la fête

Piaillent

Se jettent tout nus dans la rivière.

 

 

© SN

 

 

 

 

21:41 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.