Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/06/2015

La cabane trempée

 

Du bois vert et bleu, presque rouillé, du bois de volet. Echardé. Poli par le vent et le sel. Volet oublié. Fenêtre barrée en bout de salaison. Cabane oubliée. Quatre bouts de planche croisées. Chat après festin, yeux clos. Chat devant poisson, indécis. Oranger débordant. Feuilles gelées. Soleil trop tard. Salaison bleu nuit qui court vers lʼétang dʼor. Piquets vers le ciel. Filets qui sèchent. Capoujades.

 

Panneaux de danger en tous genre. Mèffi. Taureaux et véhicules. Iris niché au creux du bois. Mousse sur ciment. Traces de vie. Pinces à linge face à lʼétang. Salon dʼété, salon dʼhiver. Les anguilles sont à vendre. Les chats se lèchent les babines.

 

Un poisson dʼargent dirige le vent en haut de la tourette.De chaque côté où le regard se pose, lʼeau, les vagues, le ciel qui court. Un chasseur de canards et dʼalligators. Une araignée noire et des fossiles.

 

Une cabane entourée de roseaux. Un arbre enchevêtré qui sert de frontière. On ne rentre pas, on ne rentre plus. La cabane, trempée dans quoi ? Restes de loupiote autour des fenêtres. Un four avec des yeux qui vous regardent. Quelques chaises. Une boîte aux lettres verte.

2012 (texte paru in "Lire la ville", Mauguio)

 

 

P1090988.JPG

 

 

Les commentaires sont fermés.