Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/04/2013

Paris printemps

 

 

 

 

Je n'ai rien vu de Paris

Je n'ai pas vu

Le Louvre

Ni la Tour Eiffel

 

Je n'ai pas vu

Les grands boulevards

la rue Vilin

Le pont des Arts

Mais je sais

désormais

qu'un tramway fait le tour de Paris

Qu'à Neuilly

On a planté des pommes de terre

(...)

 

Je n'ai rien vu

Mais je t'ai vu

de loin

Aperçu

qui marchait

l'air hagard

en regardant la Seine

 

Les cloches de Notre Dame sonnent

Les entends-tu ?

 

Elles appellent

les parisiens

à prier

pour le salut des âmes lointaines

venues

pour écouter la ronde

que font les bruits enfermés dans les livres

 

Elles appellent

lancent des messages

aux passagers des gares

aux passants

aux marchands

 

L'air est plus clair tout à coup

La lumière plus vive

Paris a le coeur lourd

l'âme légère

 

Les cloches tourbillonnent

sans écho

 

Paris printemps.

 

 

 

 

 

17:23 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris

24/02/2013

Hiver

 

 

 

Le soleil chauffe la joue

les nuages défilent

la girouette s'emballe

le mandarinier

étale ses feuilles

 

Que veux-tu

 

Bientôt

je mangerai tes fruits

je les porterai à ma bouche

Tu me les donneras

sans rechigner

 

le soleil

chauffe la joue

au dehors je n'entends rien

le monde s'éloigne

doucement

 

 

 

 

 

17:02 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

21/02/2013

Comme les chats

 

 

 

Comme les chats

Paresser

Ne rien savoir de ce qui crie

Au dehors.


 

mpt 005.jpg


 

22:44 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

11/02/2013

Je suis poète

 

 

Je suis poète

Il dit

Je suis poète

Salut René

Salut Robert

Un café

C'est ma tournée

 

J'y aurai parlé en grec

Moi

A la poètesse

Z'auriez du voir

 

Je suis poète

Ne vous déplaise

 

Mon ennui

Je le promène

Je l'écris

C'est une comédie

 

Les soucis

L'été

On les oublie

Verra après

Quand tout s'ra terminé

 

Je suis poète

 

Oh petite

Viens ici

Je vais te dire ne poésie

 

Elle rime avec ennui

Avec souci

 

La poésie

Je la connais

C'est mon métier

de dire des mots

 

Dans le café

Je les dissous

Je les absous.

 

 

 

17:53 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

05/02/2013

Dans les sillons

 

 

 

Il parle de son père

de la mort de son père

qu'il a rêvé

q'il semait

assis sur son tracteur

et qu'au réveil

il a écrit

un texte sur la mort

et la pluie

parce que la pluie est comme la mort

dans les sillons elle se cache.

 

 

 

09:05 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

03/02/2013

Je t'achète

 

 

J'achète tout


J'achète tes yeux

Ta bouche

Tes mains

Ton ventre

Tes fesses

Ton sexe

Tes pieds

Ta langue

Tes ongles

Ta peau

 

J'achète tout

 

Fais le tour avec tes bras

De mon corps

Avec ta peau

J'ai envie de voir

Ce qui se cache

Derrière ton

visage

 

Je t'achète

Comme quand ta fille

T'achète

Quand elle te dit je t'aime.

 

 

 

12:37 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

01/02/2013

Canards et chat gris

 

 

 

Ce matin

Canards et chat gris

Ils se sont rendu compte

Que la maison était habitée

Plus tard

Une libellule

Dans les lauriers

Un jeune canard qui se fait mettre la tête sous l'eau

 

Comme dirait Aimé Césaire

Je m'emmerde




12:51 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

31/01/2013

Petites

 

 

Je voudrais écrire des choses

tellement petites

tellement

      minuscules

                 qu'on ne les verrait plus

                           et

                                                  qu'on devrait les chercher

                                 

                                   



                                                                                                                                             


                                                                                                                                                  

                                                                                                                                                  partout.








 

 

 

10:52 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

Gâteau de riz

 

 

Rouler vite. Les réflexes. Aller en prison. Ne pas tuer quelqu'un. La lumière de la fenêtre. Les gros.

Les gros s'empiffrent. Les gâteaux de riz. Les fruits du dragon. Rouler vite. Ne pas écraser quelqu'un. Parler moins. Ne pas poser de questions.

Ne pas se faire photographier, elle dit. Jamais.

Ne pas poser de questions. Regarder les yeux, écouter les silences. Le silence immobile qui passe entre les plats, entre chaque grain de riz. Ombre souriante et légère.






08:59 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

26/01/2013

Un feu dans la nuit

 

 

 


Tous ces corps

de femmes d'hommes

ces visages

qui nous traversent

qu'en reste-il

après des mois

des images

des sensations

fugaces

un feu dans la nuit

les grains que l'on mange

dans la chaleur d'un foyer

la braise chaude à nos pieds

dehors le froid la neige

et cette femme qui fait la soupe

son regard étonné

son regard d'amitié sur celle

qui la regarde

qui s'arrête un moment pour partager son quotidien

 

 

 

15:00 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)