Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/06/2014

Partir sur les chemins

 

 

Partir sur les chemins

N'être rien

Caillou pierre rocher

Drapeau au vent

 

N'écouter que le souffle du ciel

et le bruit de nos pas

Cheminer lentement

Etre nu, être seul

Plume jetée au vent

 

Aller par le monde

Observer sa beauté, sa chaleur

Les petits oiseaux dans les chemins.

 

 

© SN

09:10 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

08/05/2014

Ne rien faire

 

 

Ne rien faire

Se laisser bercer par les secondes

égrenées dans l'ombre fraîche

de cette tempe amie.

 

 

Regarder les pousses

les petites branches

surgir de terre

les pieds légers sur le chemin

Ne rien faire d'autre que regarder

Ecouter

Aimer

Et ta main contre ma main.

 

Ne rien faire ne rien dire

Etre là, ensemble

Dos contre dos

Mèche contre mèche

Ta solitude contre mes lèvres.

 

 

© SN

 

 

2014-04-27 15.00.39.jpg

 

 

09:58 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

05/05/2014

La saison du bleu

 


La saison du bleu arrivait

Goutte à goutte dans mon sang

Se diluait

J'avais faim

Les oiseaux chantaient à pleine gorge

J'entendais leurs becs

se cogner dans les bois

Les ombres s'éloignaient

Venaient le renard

Le perdreau

La musique douce de l'au-delà

A mon oreille des chants de mer

et de rivière

La perdrix souriait

je m'allongeais dans l'herbe sèche

Je divaguais

loin de toute connaissance.

 

 

 

© SN

09:17 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

03/03/2014

Les mots se balancent

 

 

Les mots ne viennent pas tous seuls

Il faut les déterrer

Les attraper

à la grille des mouches.

Je contiens toutes les histoires

Elles sont là, dans la main

J'attends qu'elles poussent.

Dimanche

les mots se balancent

sur le fil à linge

Attendent de sécher.

A petits pas, dans la nuit

Se blottir

Allumer des brasiers de mots

pour éclairer nos nuits.

Sentir le vent

tracer sa ligne

à travers nos membres.

Dans la nuit noire

de mes mots

Brille une ampoule magique.

Je cherche un mot

Je le mets dans une boîte

Je le fais chanter comme un grillon.

 

 

 

© SN

08:59 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

26/02/2014

Ecrire comme un arbre

 

 

Le vent appelle les mots

Les bourgeons les retiennent

avec leurs dents pointues.

Deux pies côte à côte

sur une branche

se balancent

Chantent des histoires

que le vent emporte

jusqu'à ma fenêtre.

Ecrire comme un arbre

avec des racines profondes

qui creusent dans la terre

Cherchent la source

où s'abreuver.

Les mots évitent les gouttes de pluie

Zigzaguent entre les phrases

Slalom hivernal.

Le poète

Partir est son seul repos

Son âme zigzague

entre les clapots du rail.

 

 

© SN

08:44 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

23/02/2014

Nos rêves sont les maisons que l'on fabrique

 

 

 

L'hiver est un farceur

Il vient à la tombée du jour

quand les insectes font encore leur ronde

Il arrache leurs ailes

les broie

d'un coup de gel.

Les mots se cachent

dans les croissants du matin

et le beurre de la confiture.

Il faut les étaler.

Nos rêves sont les maisons

que l'on fabrique

pour abriter le vent.

J'écris sur une feuille

trempée de pluie

Je me noie

dans le monde.

Il y a le jour

et la nuit

Et puis il y a ce qui vient, là

quand je m'absente

Une lumière diffuse

Un trait à peine éclos

de nos corps endormis.

Les nuages sont plus clairs

déjà

et le jour plus obscur

Les mots sont à la fête

Piaillent

Se jettent tout nus dans la rivière.

 

 

© SN

 

 

 

 

21:41 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

09/12/2013

La mer

 

tu auras regardé l'horizon
attrapé les effluves venues du large
 mangé les poissons
échappés du fond des océans
tu auras regardé
les araignées de mer
les rascasses les poissons au bec pointu
Tu les auras mangé
déchiré la chair à coups de langue et
de dents pointues
tu auras caressé le ventre des baleines et
 dormi dans les cales ouvertes du navire
tu auras rêvé
à des femmes lointaines et fraiches
tu auras porté ton amour
loin des frondaisons desséchées des villes
la rive te sera apparue au détour d'une voile
tu auras rêvé encore
dormi longtemps.
 
(...)
 
 
- Sans titre, Extrait

10:18 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2013

Ecoute

 

 

 

Ecoute le oud

 

le chant d'Omar Kayyam

 

dans la montagne

 

le cri des sources

 

 

Le vin contient la vie

 

et le sang des amants

 

partis trop tôt

 

 

 

Ecoute la prière

 

de l'homme affamé

 

les pas

 

de ce chien dans le lointain

 

 

 

Bois

 

Vis

 

Ecoute

 

 

 

Ces mots sont pour toi

 

 

 

 

 

 

 

08:19 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

14/11/2013

Oiseau de paradis

 

 

Oiseau de paradis

 

Je prends une plume noire

 

la dernière

 

je la mets à l'abri

 

dans le cœur

 

et je chante pour toi

 

oiseau des forêts obscures et profondes

 

 

Seule la mer nous aperçoit

 

 

Au loin

 

un songe

 

une maison

 

 

Regarde comme est claire

 

cette onde surgie de l'obscurité

 

Regarde comme elle brille dans les ténèbres

 

 

vois

 

meurs

 

petite flamme

 

 

l'oiseau de paradis

 

attend

 

une autre plume dans le gosier.

 

 

 

 

10:32 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2013

Souriceau


 

 

je compte mes érythèmes

mes onglées

mes transports

 

je compte mes doigts

un deux trois

c'est assez pour aimer

 

les chats me regardent

les chiens

je dois être velu

peut-être rat souriceau

 

 

 

07:55 Publié dans POAIMES | Lien permanent | Commentaires (0)