Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2011

Ecrire en mai, à Bages : un festival de mots au bord de l'eau

P1080687.JPG

Une déambulation avec Christian Glace, sculpteur, entre l'eau et le ciel

L'étang de Bages et la garrigue,

Objectif de l'atelier : revenir au réel, au sensible,

entre la terre et l'eau, le vent, le ciel

dans l'ici et maintenant

P1080692.JPG

sur le ponton, écouter le vent

Ecouter les mots de Manciet, Guillevic, Octavio Paz... et rêver

P1080703.JPG

P1080695.JPG

P1080701.JPG

Où est la terre, où est le ciel ?

 


 

07:00 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : mots, bleu, bages, étang

01/06/2009

Matias SPESCHA à Bages

P1020246.JPG
P1020245.JPG
P1020239.JPG
P1020233.JPG
P1020234.JPG
P1020235.JPG

23:23 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bages, étangs, art

31/05/2009

Ecrire à Bages

P1020248.JPG
Participé aux ateliers d'écriture de Bages (11), à côté de Narbonne. Le site : une merveille. On voudrait rester face à l'étang pendant des heures, des jours.
Ambiance sympa du groupe. Thème : la maison.
Intime, presque trop. Plutôt que la maison, parler du lieu où l'on habite, d'un espace à soi (tout le monde n'a pas la chance d'avoir une maison). Certains la transportent avec eux. Je pense à Perec et à "Espèce d'espaces", tout ce qui se rapporte au quotidien.
La cuisine, le lieu le plus intime.
Que des femmes dans le groupe. Toutes ne parlent pas de leur amour de la cuisine. Il y a aussi des yaourts, seuls, dans des frigos et c'est très bien.
Bonheur de la parole lâchée, de la découverte.
Rencontré Nadine et Claudine. Emouvantes. Belles. Blessées ou piquantes.

P1020241.JPG
Rêver à une de ces maisons, sur le rocher, face à l'étang. Ne penser à rien.
P1020242.JPG

Même les yeux fermés, je saurai réciter le paysage.
Un rocher sur la mer, une petite terrasse cachée dans le lierre et le jasmin.
Un escalier, seul au monde, qui descend vers la mer.
Des volets bleus. Maison rêvée, maison cachée, qui ne se montre pas au regard des étrangers.
L'entrée se fait côté rue, au détour d'une ruelle étroite.
Autrefois, toutes ces maisons, accolées les unes aux autres comme le soufflet d'un accordéon, servaient de rempart à la ville.
Aujourd'hui, elles se dressent, fières, face aux touristes pressés.
Toutes les fenêtres de la maison donnent sur la mer.
Débauche de bleu.
Tempête de vent et de sable l'hiver.
L'arrivée du facteur annoncé à grands renforts de mouettes.

P1020243.JPG
P1020229.JPG
P1020232.JPG
P1020227.JPG

Découverte de Matias SPESCHA, peintre et sculpteur, d'origine suisse, qui a vécu 50 ans à Bages, à travers une belle exposition à la Maison des Arts.

13:42 Publié dans Etangs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : etangs, bages, écriture