Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/03/2012

Presque pas, presque plus

 

Compter le temps qui se désagrège. Compter les heures, qui filent, compter les mots, les sons, les images. Reprendre les décors anciens. Compter les absences, lers mots de trop, en trop. Compter les remords, compter la mémoire sous le vent. Regarder les albatros, les mouettes, les goélands crier au loin. Compter la nuit, les étoiles. Compter les rides sur les visages des hommes affalés dans les coursives, sur les machines encore en route. Compter les silences du capitaine, sa manière de regarder au loin. Presque pas, presque plus. Rester là, encore. Au-delà des sanglots dans la gorge, des visiteurs de fortune qui descendent sur le quai.

Au loin la voix lente des au revoir. La houle qui fait son chemin. Un bateau passe. Ami, te souviens-tu de nos errances. Il faisait froid, il faisait jour et tu ne savais rien ce matin-là. Tu ne savais rien et pourtant je te regardais comme un nouveau jour et les astres avaient fermé leurs portes.

Te souviens-tu, ce matin-là. Comme un enfant, tu me regardais et ce sourire-là valait toutes les peines du monde.

 

P1100247.JPG

Rio Tagus, Sète - Mars 2012

texte et image © SN 2012

08:00 Publié dans Dans le bleu | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sète, bleu, port, mer

28/03/2012

De l'autre côté de la terre

 

La côte est loin. La côte se déshabille lentement. Les hommes sont de quart et de travers. Par le hublot, ils regardent le monde qui s'éloigne. Les mots n'ont plus de prise. Les mots s'éloignent aussi. Ceux de leurs femmes, loin, de l'autre coté de la terre. La terre s'éloigne. Les marées.

Les cordes sont distendues, les cordes ne tiennent plus, rongées par le sel, les coraux, la nuit, qui grimpent sur les fils, les morceaux de paille sèche.

Sauter par le hublot. Passer une jambe, un pied. Sauter par-dessus bord, peut-être. A cale sèche, à forêt défendue. Le bateau s'en va, la nuit. Le phare passe, une fois sur deux. L'étang approche. L'étang.

Les hommes attendent.

 

P1100267.JPG

Rio Tagus, Sète - Mars 2012

texte et photo © SN 2012

08:00 Publié dans Dans le bleu | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : bleu, sète, bateau, mer

20/02/2012

Avenue de la mer

 

Il faut au moins une avenue pour aller à la mer. Un boulevard. Une artère. Type ramblas. Comme en Espagne.

Montpellier lorgne vers le sud. C'est tout droit pourrait-on dire à celui qui demanderait, Où c'est la mer.

Par là, suivez le soleil.

Avant, on y allait en train à la mer. Le petit train de Palavas. Avant les congés payés. Les premiers bains de mer des élégantes. C'était chic.

Après le tram. Yalla, tous en coeur, le dimanche. aujourd'hui les voitures. Non. Il faut protéger les espaces naturels, le Lido.

Je me souviens d'un panneau au bord du Lez, en pleine ville. Ecrit, Les plages. On y était déjà.

mots, mer, Mauguio

Port de Carnon

mots, mer, Mauguio

30/07/2011

Sète : une ville sous les mots. Le festival de poésie "Voix Vives".

 

Les mots ont envahi la ville, les quartiers, les places.

Les mots sont posés sur la ville. Selon un habitant du quartier haut qui voit passer, hébétés, les touristes pressés d'aller à la prochaine lecture, qui lisent, concentrés, sur les parapets, les murs de la ville se transforment en voyelles, les voitures en consonnes.

P1090310.JPG

Cour d'une maison privée où se déroulent des ateliers. Au loin, entre les murs, les tuiles, la mer.

P1090317.JPG

Le café social, une institution. Le soir, les artistes viennent y manger, écouter un air de hautbois, là, sur la place de l'Hospitalet, où le répertoire de Brassens est revisité en occitan par les Corna d'Auroc.

P1090318.JPG

P1090324.JPG

P1090330.JPG

Par-dessus les toits, le chant du oud et du poète se mêlent au rire des goélands et des corne de brume des navires.

MEMO0001.JPG

MEMO0035.JPG

MEMO0037.JPG

MEMO0039.JPG

09:00 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sète, mer, lectures, port, mots

16/06/2011

Epouser l'infini : les falaises du cap d'Agde

 

On est venu exprès, voir ce lieu unique dans la région

le lieu où la lave épouse la mer et l'infini

les roches sont noires, le sable

on voit loin

depuis longtemps, les campings ont poussé, partout, les résidences bardées de murs, les boutiques aux gadgets

il ne reste que ça de beau

la côte est découpée, avec de petites criques et anses, bardées de monde. La mer y est d'un bleu turquoise.

P1080900.JPG

La grande conque, vaste plage de sable noir

P1080914.JPG

P1080915.JPG

"Les deux frères" ; les deux rochers noirs de basalte

P1080916.JPG

Au loin, Sète

P1080917.JPG

08:00 Publié dans Journal | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : agde, mer, bleu, volcans

20/04/2011

La grande bleue et les petits blancs

 

P1080312.JPG

P1080319.JPG

P1080320.JPG

P1080322.JPG

P1080323.JPG

P1080324.JPG

Etang de Thau, Hérault, avril 2011.

 


 

 

 

 

 

14:36 Publié dans Etangs | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : bleu, mer, étang de thau

03/04/2011

La beauté comme viatique

 

Comme éthique

La beauté comme credo, je crois, de Laurent Ballesta, photographe marin né à Vendargues en 1974, qui parcourt le monde pour capturer et rencontrer le monde sous-marin

Qui prône une école du regard, de la patience, de la curiosité

Un homme passionnant et passionné, qui a mis dix ans avant d'approcher le fameux caelacanthe, poisson mythique de 65 millions d'années

et tant d'autres rencontres merveilleuses, fruits de l'obstination et du travail

Une conférence passionnante cet après-midi à la Maison de l'Environnement

 

Un florilège de quelques unes des photographies de Laurent Ballesta :

 

L'oeil extraordinaire du fameux caelacanthe

 

oui, oui, il sourit !! (Photos du Caelacanthe enlevées à la demande d'Andromède, la sté de L.Ballesta)

18368-volderaiecop.jpg

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

 

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

 

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

laurent ballesta,mer,bleu,poisson,caelacanthe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

04/02/2011

La mer, toujours, tu chériras

P1010249.JPG

 

P1010250.JPG

P1010253.JPG

Cimetière marin, Sète

Ce toit tranquille, où marchent des colombes,
Entre les pins palpite, entre les tombes;
Midi le juste y compose de feux
La mer, la mer, toujours recommencée
O récompense après une pensée
Qu'un long regard sur le calme des dieux!

Paul Valéry

 

 

17:30 Publié dans 1 jour / 1 image | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mer, bleu, sète

06/01/2011

La mer en chantier

P1070904.JPG

Ostende, Belgique

 

 

04/01/2011

Ostende : la promenade des fastes anciens

Ostende. Son immense palais en front de mer, construit par Léopold II, roi des belges. Toujours, encore, la promenade préférée des ostendais, des flamands. Le ciel est bas, la mer, sale, mais quelques trouées de lumière. Charme certains de la colonnade sur des mètres et des mètres. Fourrures des femmes, petits chiens et trotinettes sur le marbre du portique. Terrain de jeu des photographes. On est au spectacle, entre la mer, le palais, les gens.

P1070833.JPG

P1070830.JPG

P1070835.JPG

P1070839.JPG

P1070843.JPG

P1070847.JPG

P1070850.JPG

P1070851.JPG

P1070857.JPG

P1070858.JPG

P1070867.JPG

P1070865.JPG

On va jusqu'au casino. Avancée vers la mer. Sur les photographies anciennes, on voit l'ancien "Kurssall", immense bâtisse rococco grand luxe, où les femmes se prélassaient et prenaient le thé sous la lumière chaude de l'immense verrière. On imagine le luxe, les robes, les fêtes, toute la haute société venue là à la suite du roi. Ostende était la ville du roi, la ville de repos. Aujourd'hui, on aperçoit encore quelques villas fin 19eme, "villa Yvonne", Villa Simone", coincées entre deux immeubles. Les élégantes se changeaient dans des cabines en bois tirées par des chevaux sur le sable.

 

P1070872.JPG

P1070875.JPG

P1070878.JPG

P1070881.JPG

P1070889.JPG

P1070897.JPG